L’hypertension artérielle est une maladie fréquente chez le chat. Elle peut débuter à partir de 8-10 ans, rarement avant.

Elle peut survenir de manière spontanée.

Elle est aussi dans certains cas liée à une maladie (hyperthyroïdie, diabète, maladie rénale ou cardiaque…).

L’hypertension artérielle non traitée va finir par provoquer des troubles comme une insuffisance rénale, insuffisance cardiaque, décollement rétinien, AVC… Plus tôt elle est diagnostiquée, plus tôt nous pouvons prévenir l’agression qu’elle impose aux organes.

 

Il peut n’y avoir aucun signe visible au départ.

 

Les symptômes qui doivent alerter sont l’apparition ou l’intensification de certains troubles tels que: boulimie, nervosité, vomissements, malpropreté, miaulements la nuit, soif augmentée, essoufflement, et même perte de vision ou surdité à des stades très avancés.

L’hypertension passe souvent inaperçue pour le propriétaire qui pense que les troubles sont liés à des caprices ou simplement au vieillissement.

 

Ces signes sont l’expression de l’inconfort voire de la douleur vécue par le chat (maux de tête ?)

Détecter et soigner une hypertension préexistante va soulager le chat tout en favorisant, par la prévention, une plus longue espérance de vie.

 

Coût mesure de la pression artérielle : 39,5 euros